Ancien forum du PCQ Index du Forum Ancien forum du PCQ
Ancien forum du PCQ
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Jeux de Beijing

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ancien forum du PCQ Index du Forum -> Discussion Générale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alex



Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 65

MessagePosté le: 11/08/2008 02:38:41    Sujet du message: Les Jeux de Beijing Répondre en citant

Je dois l’admettre dans leur édition du 10 août le PCR m’a impressionné. Bien que deux articles proviennent de l’hebdomadaire Révolution, les maoïstes du PCR ont été capables de prendre un certain recul par rapport à ce qui se passe en Chine et ils ont exprimés un point de vue éclairé sur la situation. Voici donc l’édition complète du Drapeau rouge express du 10 août en quatre parties :
- Les Jeux de Beijing
- La vraie nature de la Chine
- Le véritable héritage de Mao
- La montée de la Chine dans un monde dominé par l'impérialisme US


Citation:
Les Jeux de Beijing
LA RIVALITÉ ENTRE LA CHINE ET LES ÉTATS-UNIS À
L'AVANT-PLAN... SUR PISTE ET HORS PISTE

- Traduit et abrégé de l'hebdomadaire Revolution
(www.revcom.us)

Les Jeux de 2008 viennent tout juste de débuter
à Beijing et se poursuivront jusqu'au 24 août
prochain. Les Jeux olympiques sont l'occasion de
grandes performances athlétiques, mais il s'agit
aussi d'un événement à forte teneur politique.
Tandis qu'on appréciera les compétitions et les
performances des athlètes, le spectacle qu'on
nous présentera sera marqué par une bonne dose
de politique et un fort contenu idéologique,
parfois subtilement, mais souvent de manière
ouverte.

Les relations et les rivalités entre les grandes
puissances s'expriment de différentes manières
lors des Jeux olympiques. À Beijing, ce sont
bien sûr les complexes relations entre la Chine
et les États-Unis qui marqueront le plus ce qui
se tramera, autant dans les compétitions que
dans les tractations hors piste.

Contrairement à ce qu'on nous rabâchera, la
Chine triomphante n'est pas un pays socialiste.
Elle le fut, certes, de 1949 à 1976, à une
époque où elle était soustraite aux circuits
mondiaux capitalistes. Mais aujourd'hui, la
Chine est un pays on ne peut plus capitaliste,
profondément empêtré dans les filets du système
capitaliste mondial, dont elle est même devenue
un pivot, à certains égards. Les Jeux de Beijing
coïncident d'ailleurs avec l'entrée de la Chine
dans le rang des grandes puissances.

Le fait même que la Chine soit l'hôte des Jeux
olympiques reflète les enjeux géopolitiques
mondiaux. Cela renforcera sans aucun doute son
statut sur la scène internationale. Pour autant,
il est difficile de concevoir que le Comité
international olympique ait pu accorder les Jeux
à Beijing sans l'accord explicite des dirigeants
des États-Unis. Quant à eux, les dirigeants
chinois n'en poursuivent pas moins leurs propres
objectifs stratégiques à travers cette
gigantesque opération.

C'est cette dynamique plutôt complexe qui forme
la trame à partir de laquelle les médias
états-uniens [et occidentaux, de manière
générale] vont couvrir les Jeux. La propagande à
laquelle ils ont déjà commencé à se livrer
reflète les intérêts des États-Unis face à la
Chine; elle vise à nous amener à voir les
relations entre les deux pays à partir du prisme
des intérêts de «notre» classe dominante. Cette
propagande frappera constamment sur ces trois
clous:

1. En s'extirpant de «la tyrannie et du chaos»
de l'époque de Mao, la Chine a pu connaître un
boom économique; toutefois, elle reste une
société oppressive sur le plan politique, qui
aurait intérêt à jouir de «l'ouverture» et des
«libertés» qui caractérisent les démocraties
occidentales.

2. La nature répressive du régime chinois est,
dans une large mesure, l'héritage de l'époque de
Mao et de son régime communiste et autoritaire.

3. La tenue des Jeux olympiques à Beijing marque
l'émergence de la Chine dans le cercle des
grandes puissances, mais la place qui lui sera
conférée autour de la table des grands doit
demeurer tributaire des exigences imposées par
la puissance hégémonique incontestable que
constituent les États-Unis.

Voyons maintenant ce qu'il en est et surtout,
quels intérêts se cachent derrière ces thèmes de
propagande.

_________________
« Est-ce que la paix est une utopie?

Oui, peut-être, mais cela n'empêche pas qu'il faut sans relâche poursuivre cet objectif» Françoise David.

Cela s'applique aussi à d'autres concepts.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 11/08/2008 02:38:41    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ancien forum du PCQ Index du Forum -> Discussion Générale Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
subRebel style by ktauber
Traduction par : phpBB-fr.com