Ancien forum du PCQ Index du Forum Ancien forum du PCQ
Ancien forum du PCQ
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Cadets Royaux de l’armée canadienne

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ancien forum du PCQ Index du Forum -> Discussion Générale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alex



Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 65

MessagePosté le: 31/07/2008 04:36:31    Sujet du message: Les Cadets Royaux de l’armée canadienne Répondre en citant

Article sur le site du CMAQ

Qu'en penser vous? S'il y a des membres des cadets, et de mémoire il me semble qu'il y en a au moins une, manifestez-vous, je veux entendre votre point de vue.

Citation:
Le Bureau des cadets refuse obstinément de reconnaître son mouvement comme un organe de recrutement des Forces canadiennes. Il souligne que ce "Mouvement jeunesse VOLONTAIRE" n'est pas un mécanisme de recrutement, mais un outil CIVIL permettant aux jeunes "de se familiariser avec les Forces Canadiennes", et qu'il y a là une importante nuance. A ce jour, les informations recueillies par notre équipe de travail ne permettent pas de reconnaître cette nuance:

Rest of the text:

- L'armée finance ce "Mouvement d'intéressement à l'armée" à coup de près de
200 millions de $ par année. Pour peu dire que l'intérêt des Forces pour ce
"mécanisme d'intéressement" est manifeste.

- L'armée finance les diverses Ligues de cadets, ces fondations qui rendent
prétendument le mouvement civil. Revenu Canada considère les Ligues de
cadets comme étant des organismes de charité, et les autorise à émettre de
reçus pour exemption d’impôts. Cette réalité permet aux Corps de cadets de
ramasser des fonds qui servent souvent à financer des activités de
sensibilisation aux Forces Canadiennes (participation à des spectacles
aériens, événements naval, visite de musés militaires, parades militaires,
compétitions de fanfares, compétitions de tir, etc....).

- L'armée fournit et finance toute une gamme d'infrastructures et
d'équipements, tant pour l'entraînement régulier des cadets dans les écoles
pendant l'année scolaire, que pour les camps d'été.

- L'armée fournit les infrastructures administratives pour les "Bureaux des
cadets", qui gèrent souvent le mouvement à partir de bases militaires. Les
commandants régionaux des cadets sont des militaires de carrière qui
relèvent de l’autorité du Quartier Général de la Défense Nationale.

- Les activités de plusieurs Corps de cadets dépendent d'un soutien et d'un
lien étroit avec leur unité de réserve régionale et en porte aussi leurs
couleurs, badges et nom de régiment.

- L'armée fournit les uniformes, calqués sur chacune des uniformes des trois
forces: Cadets de l'air, de la Marine et de l'armée de terre.

- La structure hiérarchique des cadets provient de celle de l'armée, tant
pour les cadets eux même, que pour leurs instructeurs.

- Les forces de réserve de l'armée inspirent le fonctionnement des Corps de
cadet au cours de l'année scolaire: l'horaire et le contenu des formation
sont similaires, à l'exception des notions de combat.

- Les forces régulières de l’armée inspirent le fonctionnement des camps
estivaux des cadets qui se font sur des bases militaires. On reproduit le
quotidien des " vrais de vrais militaires" grâce aux infrastructures et à
une gamme d’équipements mis à la disponibilité des jeunes. Les jeunes en
camp de vacance, s’acclimatent au quotidien de la vie sur une base.

- Comme pour les militaires, le cadet se familiarisent avec les armes à feu,
apprennent à en prendre soin, à la monter, à la démonter, il y a même des
compétitions du genre. Certains cadets participent à des compétitions de tir
et, deviennent "tireurs d'élite", comme c'est le cas pour les "snipers" de
l'armée. Ultimement, comme le militaire, l’enfant intègre l'idée que sa vie
peut dépendre de son arme.

- Les entraîneurs des cadets, qui font parti du Cadres des instructeurs
cadets, étaient considérés comme membres de la réserve jusqu'en 2006.
Dorénavant, ils sont considérés comme faisant partie de "la cinquième
branche des Forces Canadiennes". C’est une question de sémantique, ils sont
toujours rémunérés par les Forces Canadiennes, en fonction d'échelles
salariales similaires, bénéficient des mêmes gammes de bénéfices et on
réfère aux mêmes mécanismes d'ancienneté et de hiérarchie que dans l'armée
régulière.

En somme, tout comme les militaires, les cadets portent l'uniforme
militaire, sont soumis à la hiérarchie militaire en étant conditionnés à
obéir au doigt et à l'œil (drill), simulent les missions armées que mènent
les véritables soldats (scheme), sont en contact avec une panoplie
d'équipements de combat (TTB, Tanks, fusils d’assaut) et apprennent même de
façon limité, le maniement des armes. Plusieurs cadets soulignent
l'importance de cette discipline prétendument volontaire.

Pour la majorité de la population, tout comme pour nous, malgré les
centaines de protestations reçues, il est très difficile de voir en quoi cet
organisme jeunesse peut être indépendant de l'armée. Pour ce qui est de la
différence, qui selon les membres du mouvement est ÉNORME entre un
"mécanisme d'intéressement" et un "mécanisme de recrutement" de l'armée,
nous vous laissons le soin de porter vos propres conclusions.

Les prétendues nuances relèvent beaucoup plus de la novlangue Orwellienne
utilisée par l’armée, que d’une réalité factuelle.

Campagne


_________________
« Est-ce que la paix est une utopie?

Oui, peut-être, mais cela n'empêche pas qu'il faut sans relâche poursuivre cet objectif» Françoise David.

Cela s'applique aussi à d'autres concepts.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 31/07/2008 04:36:31    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sabrina
Invité





MessagePosté le: 31/07/2008 12:38:26    Sujet du message: Les Cadets Royaux de l’armée canadienne Répondre en citant

J'ai été dans les cadets de l'armée pendant 6 ans, instructeure civile pendant 5 ans, et j'avais également débuté mes procédures d'enrolement pour devenir officier CIC (Cadre des Instructeurs Cadets) donc je connais très bien le mouvement. En tant que tel, jusqu'autour de la fin des années 90, un des objectifs du mouvement des cadets était de promouvoir les forces armées canadienne auprès des jeunes MAIS cet objectif a été retiré du programme car il n'aidait aucunement à recruter les jeunes et frappait la méfiance des parents, surtout après le 9/11. Les objectifs du mouvement des cadets est de 1-former de bons citoyens 2- Favoriser l'activité physique chez les jeunes.

La ligue des cadets tout comme le financement que les jeunes vont amassé au sein de leur communauté, sert aux activités du corps. Ces activités vont de soirées au cinéma, à la ronde en passant par des fins de semaine de tourisme dans des villes canadienne, échange inter-corps inter-province, etc. Cet argent sert également à acheter du matériel pour les exercices en forêt, les instruments de musique, réparations de ceux-ci, achat de partition, achat de matériel de sport tel que casques de hockey, etc. Les activités tenus aux corps de cadets et les sorties effectuées vont largement en dehors du cadre relié à l'armée. En fait, les jeunes ne peuvent même pas aller faire du paintball, même si la demande est hautement présente pour ce genre d'activités car ca implique d'utiliser une arme pour tirer sur quelqu'un d'autre.

Chaque unité est relié étroitement avec un régiment, mais en tant que tel, il n'y a pratiquement aucune présence du régiment et ce n'est que lorsque le corps de cadets le demande, que le régiment participera et leur participation va de prêt de matériel pour des "skim" en foret, envoit d'un caporal pour donner un coup de main avec la logistique.

Le financement reçu des forces armées est en fonction du nombre de membres du corps de cadets lors de la dernière cérémonie de graduation (cérémonial) et autrement, un quotas d'uniforme, vêtement de conditionnement physique, etc, est alloué mais répond que bien peu à la demande. Le financement qui se rend au corps de cadets, est la plupart du temps insuffisant et de loin. Il finance également 1 ou 2 camps durant l'année, donc ceux de niveaux qui regroupe les cadets de toutes la région peut importe l'élément.

C'est bien beau de pointer du doigt tout ce que l'armée fait au sujet des cadets, le financement, le soutient, mais une toute petite minorité joigne l'armée et le seul avantage d'avoir fait les cadets au moment de joindre l'armée, c'est qu'il y a un avancement plus rapide au cours des premières années mais puisse que je n'ai pas fait la régulière, je crois que certains membres/sympatisants sont en meilleure position que moi pour déterminer ce point. Ce n'est pas en soit, un moyen de recrutement efficace mais bien une organisation pour les jeunes et ca leur apporte -énormément-.

J'en ai d'ailleurs discuté avec des anciens de mon corps de cadets, qui sont aujourd'hui sympatisants ou membres du PCQ et c'est grace au mouvement des cadets que nous en sommes où nous en sommes aujourd'hui. C'est un mouvement qui nous permet de connaitre des gens partout à travers le Québec et même le monde (grace au échange interprovinciale, et internationale), de développer nos qualités de chef, à questionner les ordres reçus et contrairement à l'armée, il est tout à fait permis de demander le pourquoi du comment et de discuter avec le commandant ses idées, ses projets, dire ses commentaires de façon polie et proposer d'autre façon de faire.

Parmis les cours reçus au niveau des cadets de l'armée, il y a la formation élémentaire, qui enseigne au sujet des règles de base des cadets, l'histoire du drapeau canadien et des emblèmes canadiens, les médailles de l'armée, les grades (pour être capable de s'adresser de façon appropriée à un officier qu'on peut rencontrer lors d'un cérémonial ou d'un camp d'été), l'exercice militaire, où on apprend la marche militaire et les différents mouvement de 'drill', la carte et boussole afin d'apprendre à s'orienter, le tir de précision (toutes les règles de sécurité, la respiration, la pratique lors d'activités de tir de précision ou des compétitions inter-corps/provincial) le tout à la carabine à PLOMB et d'aucune façon sur quoi que ce soit d'autre qu'une cible en papier., l'art du commandement (apprendre à donner des ordres, à écouter ses subalternes, les types de leadership à appliquer dépendant des situations), l'art oratoire (apprendre à parler devant un auditoire), un cours sur l'instruction (comment donner des cours, poser des questions à un groupe, etc.). Conditonnement physique.

Aujourd'hui, ce que j'ai pu constater en tant qu'instructeur, c'est que plusieurs parents utilisent le mouvement des cadets comme une garderie. Ils pensent que les cadets vont apprendre la discipline à leur enfant et que ca leur offre une journée et quelques fin de semaines de congé. Dans les faits, la discipline n'est plus ce qu'elle était dans les années 80-90 et de loin. Les jeunes ont plus ou moins d'intérêt et c'est pour le sport, les activités facultatives, et leurs amis, qu'ils viennent au corps de cadets. Dans mon cas, j'y allais parce que j'aimais être remercier pour ce que je faisais et je me sentais valorisé, et évidemment, la musique. J'ai appris énormément et ca m'a sorti de ma gène qui était un handicap quand j'avais 12-14 ans. Ca m'a appris à parler ouvertement et à faire entendre mon opinion, à gerer des projets. Ca m'a donner des outils et m'a appris à travailler en équipe, dans un mode de collaboration. C'est aussi grâce au mouvement des cadets que je suis devenue musicienne car leur système est très bien organisé et les instructeurs au niveau des camps plus particulièrement, sont très bons et qualifiés (au civil!).

Dans le fond, c'est un mouvement qui donne des outils aux jeunes, pour leur vie adulte. Ce que les gens font de cette instruction reçue, ce résume à ce que n'importe qui d'autre fait de son éducation. C'est de plus en plus, un mouvement civil, qui répond aux besoins des jeunes (ils choisissent les activités qu'ils veulent faire à l'extérieur du programme qui a été réformé en 1999). Outil de promotion de l'armée? Peut-être si on pousse à l'extrème mais dans les faits, non. Les services que ca rend aux jeunes, le plaisir qu'il y a à faire parti d'un groupe comme celui-là, peut inciter les jeunes à joindre l'armée, et ils sont vite délusionnés car l'armée, n'est en rien comme les cadets. Encore une fois, la preuve peut être cité par nos anciens militaires, membres/sympatisants du PCQ aujourd'hui.

Je dois partir travailler mais si vous avez plus de questions, n'hésitez pas. J'ai écrit ceci à la va-vite et je suis loin de couvrir tous les points que j'aimerais couvrir. Bonne journée!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 21/09/2017 21:07:31    Sujet du message: Les Cadets Royaux de l’armée canadienne

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ancien forum du PCQ Index du Forum -> Discussion Générale Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
subRebel style by ktauber
Traduction par : phpBB-fr.com