Ancien forum du PCQ Index du Forum Ancien forum du PCQ
Ancien forum du PCQ
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La rigueur de l’information

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ancien forum du PCQ Index du Forum -> Discussion Générale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sabrina
Invité





MessagePosté le: 06/05/2008 05:53:48    Sujet du message: La rigueur de l’information Répondre en citant

**Écrire sur les sites de journaux locaux devient une dépendance. Merci Sylvain.**

Pour lire la lettre ouverte auquel ce texte fait réponse:
http://www.laction.com/article-209586-Journalistes-en-voie-dextinction.html

Le problème majeur rencontré à travers les différents médiums de l’information, est la désinformation. Malheureusement, il est de plus en plus difficile de trouver des sources fiables afin de se forger nos propres opinions. Nous sommes à l’aire du spectaculaire et l’intérêt de la population est facilement déviée par des artifices ou sujets d’actualité quelconque.

Bien que je ne sois aucunement en accord avec les licenciements qui ont eu lieu et qui continueront d’avoir lieu à TQS, je me dois de mentionnée la piètre qualité de l’information diffusée. Les opinions beaucoup trop présentes des journalistes et interviewers nuisent à la « recherche de la vérité », expression utilisée par Mme Brouillette dans son article. Combien de fois ai-je assisté à l’insurrection de téléspectateurs alors qu’ils n’entendaient qu’un seul côté de la médaille. La population en général semble croire que l’information diffusée sur de telles chaînes est la vérité pure et dure. Ils ne sont pas conscients de la provocation volontaire et de la manipulation de leur esprit par les médias. Ils ne chercheront donc pas plus loin que le journal de 17hre à TQS, ou bien le 18hre à TVA…et pourquoi pas, encore mieux, le journal de Montréal!

Des stations comme radio-canada/RDI, demeure la source la plus fiable d’information auquel le public a accès. L’information est présentée de façon neutre autant que possible mais même sur cette chaîne, il est possible de déceler un penchant pour la droite politique. Ainsi qu’au fédéralisme puisse qu’elle est une chaîne publique Canadienne. C’est par contre beaucoup moins évident que sur les deux autres chaînes québécoises.

Un bon exemple serait la représentation de la situation en santé au Québec. On nous présente des faits (salles d’urgence comblent, retards d’opérations, traitements de base qualité auxquels s’ajoutent les abus, la lenteur des soins, le manque de médecins, etc…)…dès lors, nous sommes convaincus, si nous ne l’étions pas déjà par nos propres expériences, que le système de santé Québécois est défaillant. On nous présente alors le système de santé qui se dirige lentement vers la privatisation, avec l’introduction graduelle de cliniques privées. On nous dit que l’attente est beaucoup moins longue, que les services sont de plus hautes qualités, etc… Le gouvernement a pris cette tangente et les médias l’appuient. Nous ne nous souvenons pas, par contre, que les médias il y a quelques années, dénonçaient vigoureusement l’entrée de l’entreprise privée en santé! Il va s’en dire que dans les faits, le système de santé publique peut être amélioré grandement et qu’on nous présente une orange au lieu d’une pomme, maintenant que celle-ci est pourrie. « Nous n’avons pas les moyens » est l’argument ultime des gouvernements alors qu’ils gèrent de façon médiocre l’argent récupéré auprès des contribuables.

La manifestation en faveur du système de santé publique qui eut lieu à Montréal le 3 mai dernier, a attiré des dizaines de milliers de citoyens dans les rues, c’est également un des enjeux majeurs de la société Québécoise et pourtant, à TVA, nous avons pu voir un bref topo de quelques minutes à peine, le 5 ou 6ème reportage de la soirée. Minimalisons l’intérêt de la masse envers ce qui importe, et présentons-lui de jolies photos de pitou ou minou en fin de soirée pour que le citoyen moyen s’identifie avec un léger sourire au journal télévisé.

Le journalisme dit « Rigoureux » est celui qui me présentera des faits, et uniquement des faits, par rapport à une situation précise, sans promouvoir d’un air mesquin l’intérêt d’un tier parti (que ce soit politique ou financier).

Sans généraliser, une large partie de la population se contente du bulletin de fin de soirée pour forger son opinion et l’esprit critique est depuis longtemps mort. Nous ne faisons plus la différence entre un mort dans un frigidaire, et l’installation d’éoliennes par des compagnies PRIVÉES.

Il est vrai qu’une population bien informée peut mieux comprendre l’actualité, la société, les évènements, les enjeux politiques. Le problème c’est qu’elle n’est pas bien informée et que les médias sont depuis longtemps, l’outil de manipulation privilégié par une minorité dirigeante. Le Québécois DOIT développer son esprit critique, et apprendre à se forger sa propre opinion sans avoir les médias lui dictant de façon subtile, ce qu’il doit ou ne doit pas penser. C’est le règne de la peur qui tiendra le peuple au sol lorsqu’il se fera marcher dessus. Il se dira alors, qu’il est conscient et que c’est pour le mieux… « Ils l’ont dit à la tv… »

Merci à Internet, qui nous permet maintenant d’effectuer une recherche en deux temps, trois mouvements, sur un sujet d’article. Il est même possible de consulter l’ensemble des textes publiés par les journalistes sur cet évènement précis, ce qui permet de voir clair et de cerner finalement ce qu’est l’information réelle, et l’opinion du journaliste.

Il est grand temps, de comprendre que l’information n’est pas un « show ». Cela ne fait pas partie de l’industrie du divertissement. Pour ceux qui se posent la question, vous venez de lire un texte d’opinion basé sur des faits, et non un article journalistique.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 06/05/2008 05:53:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
karine1360
Invité





MessagePosté le: 08/05/2008 00:16:43    Sujet du message: La rigueur de l’information Répondre en citant

Je suis parfaitement d'accord avec toi sabi! Aujourd'hui le journaliste ne fait que rapporter l'information... il ne fait pas de recherche. On ne parle plus de journaliste d'intervention mais de l'équivalent d'animer un talkshow. De plus les textes sont écrit en fonction de l'opinion de Québécor... c'est fou comme on entend jamais parler contre star académie dans les magazines.... c'est sur le diffuseur du magazinne est celui qui promouvoit l'émission!!!... C'est d'ailleurs pour cette raison que personnellement, si je faisais une carriere dans les communications, je serrais forcé de me tourner vers un poste de recherchiste... ceux qui font vraiment du terrain!!! Ceux dont on entend jamais parle , ceux qui n'ont pas la geule assé belle ou qui sont pas assé aliénné pour présenté les nouvelles du soir!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 21/09/2017 21:20:58    Sujet du message: La rigueur de l’information

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ancien forum du PCQ Index du Forum -> Discussion Générale Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
subRebel style by ktauber
Traduction par : phpBB-fr.com